GIL, Blanca Rosa (Perico 1937)

Née dans la province de Matanzas, Blanca Rosa GIL, très jeune gagne la capitale avec ses parents et ses sťurs Rita et Mercedes. Elle chante avec celle-ci dans des fêtes familiales où un producteur remarque Blanca Rosa et l'engage pour un programme infantil Humo y Fantasía. En 1956 elle accompagne au Venezuela un membre de la famille qui travaille dans un spectacle. Elle chante à Caracas au Cabaret Plaza où elle soulève l'enthousiasme. L'homme de radio cubain Gaspard Pumarejo l'entend et l'engage en 1957 pour chanter à La Havane..

A compter de ce moment Blanca Rosa GIL ne quitte plus les clubs et les cabarets mais est aussi fortement présente sur les programmes de radio et de télévision. Elle se spécialise dans le bolero. En 1959 on l'entend au Ali Bar mais aussi en Colombie. La même année Blanca Rosa est au Chili puis devient l'attraction de la revue Bim Bam Bum au Teatro Opera de Caracas. De son séjour vénézuélien naît un disque où figure l'un de ses plus importants succès «Me da risa». L'année suivante ses interprétations de «Sombras » et de «Besos de Fuego» sont les grands succès discographiques de l'année alors qu'elle est encore au programme du Ali Bar.

Blanca Rosa Gil .


En 1961 sort un nouveau disque. Blanca Rosa chante au Venezuela, au Blue Moon de Caracas et pour la télévision vénézuelienne. En fin d'année son titre «Cristal » est en tête des hits parades. Elle est considérée comme La voz femenina de la radio mais elle est aussi une vedette de la télévision, apparaissant notamment dans le remarquable programme  Los Jueves de Partagas.


Blanca Rosa lors d'un programme de los Jueves de Partagas en 1961.

En fin d'année, Blanca Rosa GIL gagne le Mexique où elle enregistre de nouveau plusieurs disques notamment avec les formations de Memo Salamanca et de Sergio Pérez . Dans la capitale aztèque elle se présente sur scène. Blanca Rosa s'installe ensuite pour près d'une dizaine d'années à Miami puis à Puerto Rico. Elle enregistre avec Julio GUTIÉRREZ en 1964. La marque Velvet la fait enregistrer plusieurs fois durant la décennie des 70' avant qu'elle ne récidive avec le label mexicain Benson.

Blanca Rosa Gil, "Me da risa" . >>>>

Blanca Rosa GIL consacre les années quatre-vingt à la musique religieuse. Elle reste près de dix huit ans sans enregistrer avant de retrouver le chemin des studios pour « Ayer y Hoy » un disque pour lequel elle est accompagnée du cuarteto « Los Montemar ».
En 2009 elle chante dans le cadre des Sabados de Boleros, en 2010 pour un hommage qui lui est rendu, avec comme invitée la chanteue Annia LINARES et l'année suivante elle participe au U.S.-Cuba Democracy PAC 7th Annual Concert à Miami en septembre.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* "Blanca Rosa Gil. La dueña y señora del bolero" Compilation. Yoyo Music 26013.

....Biographies....

<<<<
García Caturla, Teresita.
 
 
Godinez, Carlos.
>>>>