Orquesta Hermanos LEBATARD

 

En 1926 quatre des frères LEBATARD, Gonzalo, Germán,  les jumeaux Luis et Julio et leur père Gonzalo Sr fondent leur orchestre, tipo jazz band qui prendra le nom de « HERMANOS LEBATARD ». Julio et Gonzalo sont trompettistes, Luis, saxophoniste ténor. Le père est saxophoniste comme Germán, également pianiste. Il faut d’autres musiciens pour compléter la formation et parmi les recrues figurent les frères BRUGUERA. Agustín est percussionniste et Gerardo, saxophone ténor.


Gonzalo Sr et les frères Lebatard: Luis Le Batard, Gonzalo Le Batard Jr., Germán Le Batard,
Gonzalo Le Batard Sr.,  Julio Le Batard
. Photographie Collection particulière.


La formation se fait remarquer trois ans plus tard au Teatro Principal de la Comedia lorsqu’elle assure, dirigée par Ernesto LECUONA, l’accompagnement de la pièce Guarachera Musulmana.
A la même époque « Los HERMANOS LEBATARD » est l’orchestre attitré du Teatro Encanto ce qui n’empêche pas Germán - admiré de tous pour son inteprétation de "Stardust"- de jouer avec les « DIPLOMÁTICOS»  de Lorenzo  PEGO. La qualité du tipo jazz band en fait un groupe très sollicité et on le retrouve sur la scène de la Feria organisée à La Havane par la chaîne de magasins Precios Fijos.

Une crise survient lorsque Agustín et Gerardo BRUGUERA quittent les « HERMANOS LEBATARD » avec quelques musiciens dont le pianiste  Armando ORÉFICHE et le trompettiste Ernesto «Jaruco» VÁZQUEZ pour former leur propre orchestre au théâtre même où jouait la formation des frères LEBATARD, la « ORQUESTA ENCANTO».

L'orchestre se présente alors sous l'étiquette "ORQUESTA LEBATARD -PALAU" notamment au Casino Español de Matanzas en mars 1931, le mois suivant à l'hôtel Royal Palm et en mai pour la fête des Cocineros à La Tropical, à la Matinée du Club Juvenil, à la Verbena Damas y Flores.

 


Les « HERMANOS LEBATARD » réarment leur orchestre dans le courant de l'année et se présentent sous leur nom sur les ondes de la C.M.C. en octobre. Il est probable que l'orchestre ait voyagé à ce moment à Santo Domingo, au Venezuela et en Amérique centrale dans le cadre d’un show célébrant un congrès médical en 1931, la presse annonçant un retour à La Havane du groupe en décembre à l'occasion d'un Hommage au poête Gallaraga.
Les LEBATARD célèbrent la fin de l'année dans les Salons de l'Association des Dependientes.

La rupture avec les musiciens qui sont partis former le "ENCANTO" n'a peut-être pas altéré les relations avec OREFICHE puisque en février 1932 Germán joue en duo avec lui sur les ondes de la C.M.C. Sur une autre station la C.M.W. le saxophoniste interprète peu après la "Danse Hongroise". L'orchestre quant à lui a toujours sa place sur la C.M.C.

« Los HERMANOS LEBATARD » fait partie des cinq grands orchestres qui participent avec une multitude l'autres vedettes au spectacle donné au bénéfice des victimes du cyclone de 1932 au Teatro Payret.

Au debut de l'année suivante l'orchestre fait son retour au Ciné Encanto. On peut encore entendre la formation aux Cinés Campoamor et Neptuno en fin d'année et danser avec elle à l'heure du thé au Colombus Yacht Club.
"Felo" HERNÁNDEZ, contrebassiste débute en 1933 quand la formation joue au Montmartre tout comme José CURBELO, pianiste.



La formation des frères Lebatard dans les années trente. Photographie Collection Rafael Hernández.

Au débute de 1935 « Los HERMANOS LEBATARD » fait danser à l'Auditorium les "Hermanas Milanés", danseuses venues d'Holywood. Il se déplace à Matanzas pour un Baile au Club Deportivo, puis en septembre anime celui du Club Fortuna.

Toute l'année il est sur les ondes de diverses stations radiophoniques.

En 1936 Maño LÓPEZ entre comme batteur. Le Club Ribadesella organise en mars une fête au Sans Souci et celle-ci est animée par l'orchestre des frères LEBATARD tout comme celle que le Casino Español célèbre dans les jardins de La Cotorra. Mais l'activité essentielle de l'orchestre se déroule au très sélect Miramar Yacht Club dont il devient la formation attitrée.

L'année suivante il participe au Carnaval en mars. Au mois d'avril « Los HERMANOS LEBATARD » accompagne la voix de Celeste Grijo au Teatro Nacional.


Dès les premiers jours de 1938 la formation se déplace à Sancti Spiritus pour la fête d'hommage à José Marti au Club Los Leones puis à Ciego de Avila pour une autre fête au Liceo. « Los HERMANOS LEBATARD » devient alors l'orchestre permanet du Cabaret Sans Souci. Ceci ne l' empêche pas de continuer à participer aux bailes et fiestas comme celle de l'Union Club. Les radios s’arrachent le tipo jazz band engagé en 1938 sur CMCY dans le programme Frigidaire pour une émission journalière.

 


Directorio musical. 1939.

En 1939 le chanteur Roberto FAZ passe par le groupe qui se produit au Club Cazadores.

Et cette même année les « HERMANOS LEBATARD » réalise son premier enregistrement avec entre autres « Bilongo », « La Conga del 16 », « Negra Linda  »… et deux ans après, un deuxième enregistrement offre « Mensaje de amor », « A Gozar »… Germán compose et parmi ses succès figure "Tu volveras"... La même année l'orchestre accompagne la voix de la jeune mulata Aurora LINCHETA dans le programme Audiciones Exclusivas Piedra de la radio CMW-COCW.



Les bailables sont toujours une source d'activité pour la formation. Elle participe à ceux de la Colonia Español à Morón ou encore à Matanzas pour le Tennis Club; fait partie du grand spectacle donné au Teatro Nacional en mai 1939 et va jouer au Casino de Verano de Varadero en juillet, à la Noche Criolla du Casino de la Playa de la capitale en août. L'orchestre continue de se déplacer fréquemment autour de La Havane. Il est de nouveau à la fête du Club de Tennis de Cardenas en novembre, dernière présentation avant le départ pour une tournée à Puerto Rico. Le chanteur Nelo SOSA entre dans le groupe.


Orchestre Lebatard à Puerto Rico en 1941. Collection Jaramillo.

« Los HERMANOS LEBATARD » accompagne sur CMCW le ténor Wilfredo FERNÁNDEZ, Tony HERRERA  et Margot ALVARIÑO en 1941 et l’année suivante on peut l'écouter sur La Voz de la Antillas.

 

Photographie Collection particulière.

Durant les années quarante la formation possède une réelle stabilité, Gonzalo père ne joue plus et autour des quatre frères Julio, Germán, Gonzálo et Luis se trouvent: "Papito" HERNÁNDEZ, contrebasse; Dr. Edward DÍAZ, batterie; Panchito CARDENAS, piano; Eugenio de la OSA, trombone; A. ZAPATA, trompette; J. ZAYAS, saxophone; J. BREZO, guitare et R. PEDROSO, chanteur. C'est dans cette configuration que « Los HERMANOS LEBATARD » intevient dans l'un de leur cabaret de prédilection, le Montmartre.


Au Montmartre. Photographie Collection particulière.

L' orchestre disparait à la fin des années 50 mais Germán malgré une vie dissolue qui lui perturbe la santé continue de jouer notamment au Southland avec Wichy MERCER, trompette, Rolando BARO, piano; MEGRET, batterie et "Papito" ou "Felo"HERNÁNDEZ à la contrebasse. La qualité du quinteto attire les musiciens et le club et le groupe de Germán deviennent un noyau de descargas.

Gonzalo Sr. décède à la fin des années cinquante et dans les années soixante les frères gagnent les Etats Unis. Germán dirige l'orchestre des "LECUONA CUBAN BOYS" pour une tournée à Buenos Aires en 1960 puis poursuit sa carrière à New York . Atteint d'une maladie de la gorge il décède au cours des anées soixante-dix. Gonzalo Jr continue également de jouer à New York puis à la fin des années soixante-dix s'insalle à Miami où il décède en 1999. Julio et Luis eux-aussi se retirent à Miami au début des années quatre-vingt, disparaissant tous les deux en 2001 et 2005.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
*

Le Son. Les années trente à La Havane.
>>>>
Des premiers Jazz bands aux grands ensembles des années quarante.
>>>>

.... Tous les groupes ....

<<<<
Lago, Hermanas.
Lecuona Cuban Boys.
>>>>