Orquesta ENSUEÑO

Fondée par Guillermina FOYO et ses sœurs, la "ORQUESTA ENSUEÑO" exclusivement composées de jeunes femmes fait irruption dans le panorama musical de La Havane en 1930 à La Terraza, cabaret du quartier de La Víbora. La formation est un Tipo Jazz Band d'une douzaine d'instrumentistes - parfois plus-. Dans sa formation initiale Guillermina rassemble Suseta RAMOS, piano; Manuela JUNCO, contrebasse et sa soeur Estela, batterie. La solide section des saxophones comprend Olga VILLAZÓN, Ofelia MENÉNDEZ et Emilia MARCOS. Le groupe est complété par la trompette d'une autre soeur de Guillermina, Blanca et les trois voix de Olga GALÚ, María del Carmen CABEZA et Nuvia PÉREZ. Le groupe changera fréquemment de musiciennes et durant une période la contrebasse passe aux mains de Mercedes HERNÁNDEZ. On verra aussi apparaître le trombone.

Ensueño avec Guillermina au centre, Mercedes Hernández -trompette à la main-.


La "ORQUESTA ENSUEÑO" se présente dans divers programmes de radio puis entreprend un vaste périple dans toute l'île. La tournée est un formidable succès de San José de Lajas jusqu'à Santiago de Cuba.
La formation voyage pour la première fois à l'étranger, en République Dominicaine, en 1932.

 

En 1933 le Jazz Band est invité à Caracas. Le séjour se prolonge jusqu'en 1934 et du Venezuela les jeunes filles gagnent Curaçao puis Panamá où elles se produisent à Colón et à Panamá City. L'année suivante c'est le Mexique qui les accueille. Elles restent trois mois à Merida avant de rejoindre Vera Cruz et la capitale. Elles engagent pour les parties vocales Mercy MESQUIDA également clarinettiste.

 

En 1935 le groupe féminin s'installe à l'Hôtel Saratoga, joue à la Feria de los Precios Fijos puis à l'Hôtel Pasaje. Dans les clubs du Paseo del Prado, les désormais célèbres Aires Libres elles disputent la vedette aux jeunes femmes de "ANACAONA".


La orquesta Ensueño sur le Paseo el Prado. G. Foyo contrebasse.

Cette même année elles enteprennent une grande tournée au Venezuela, en Colombie, au Panama, au Costa Rica et au Mexique et rentre au début de 1936 à La Havane. En 1938 la chanteuse Julita MÁRTINEZ rejoint la formation que l'on peut écouter dans le programme la Hora Serrano. Les jeunes femmes sont de nouveau au Saratoga en 1940 et repartent au Venezuela en 1945.


La "ORQUESTA ENSUEÑO" sous la direction de Guillermina se maintient en activité - à une époque sous le nom de "CUBAN MUSIC"- jusqu'en 1956.
Il n'existe pas de trace d'enregistrements du groupe.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
*

 
Le Son. Les années trente à La Havane.
>>>>
 
Des premiers jazz bands aux grands ensembles des années quarante.
>>>>

.... Tous les groupes ....

<<<<
Edén, Orquesta.
 
 
Ensueño Tropical, Orquesta.
>>>>