Orquesta Hermanos PALAU

La famille PALAU quitte la Catalogne pour Cuba en 1865. Elle s'installe à Camagüey. Le chef de famille est musicien et ses fils, notamment Rafael -né en Espagne l'année antérieure et disparu en 1906- et Felipe (1865-1937) suivent ses traces. Tous les deux ont assumé les fonctions d'organiste à la Cathédrale de La Havane. Ils sont d'excellents compositeurs et d'une manière générale tous les descendants sont de bons musiciens qui pour la plupart étudient au Conservatoire à Guanabacoa.


Los Califates en 1924.
Lorenzo, batterie; Felipe,  violon;
Bebito Hernández, banjo; Rafael, saxophone;
Raimundo, saxophones et au centre Genaro pianiste.
Photographie Collection Luis Palau.

Une nouvelle génération PALAU, sous la direction de Raimundo et Genaro, fonde à La Havane 1922, un des premiers orchestres Tipo Jazz Band . L'ensemble est fortement inspiré des orchestres américains qui viennent jouer à La Havane dans les hôtels. Il joue également une partie du répertoire de ces orchestres, fox-trot , charleston La famille fournit les musiciens : L'aîné est Luciano . Il est par ailleurs lui aussi l'organiste de la Cathédrale mais ne s'implique pas véritablement dans l'orchestre. Francisco est flûtiste; sa présence au sein du Jazz Band est ponctuelle. Il se consacre plutôt à l'imprimerie qu'il dirige avec Rafael II . Ce dernier est saxophoniste, arrangeur mais très souvent c'est lui qui est à la contrebasse.

Raimundo lui aussi est saxophoniste. Genaro est pianiste; Lorenzo batteur; Felipe violoniste. Un seul musicien n'appartient pas à la famille, "Bebito" HERNÁNDEZ qui joue du banjo. Ces six derniers constituent l'ossature de la formation qui prend le nom de « Los CALIFATES » et le garde presque toute la décennie. On entend la formation dans les fêtes des sociétés et grands événements: En 1926 à San Antonio de los Baños, au Club Cantineros en 1926, au Yacht Club, au Vedado Tennis Club, au Loma Tennis Club, Mendoza Tennis Club, dans des fêtes privées... . L'année suivante on les entend interpréter au cinéma Rivoli une symphonie au benéfice d'une société de Marianao. A cette date Felipe, père de cette première génération, suggère de changer le nom de la formation pour « Los HERMANOS PALAU » et sous ce nouveau nom ils jouent à l'hôtel Sevilla Biltmore, au siège du journal El Diario de la Marina, au Cerro Atlétic Club et de nouveau on danse avec le jazz band au Vedado Tennis Club et à la Société de Marianao. L'Olimpia Sporting Club les sollicite pour animer leur fête du mois de novembre tout comme la Société de Marianao. « Los HERMANOS PALAU » terminent l'année au Vedado Tennis Club.

Bientôt le groupe a besoin d'un chanteur et le recrutement se porte sur Germán PINELLI .


Au mois de janvier 1928 le jazz band est au Yacht Club, lieu qu'il va retrouver à de très nombreuses reprises au cours de l'année mais aussi des suivantes. L'orchestre est fréquemment sollicité par le monde sportif, le Lawton Tennis, le Santos Suarez Tennis ou pour des régates dont les bailables se déroulent au Vedado Tennis Club. On retrouve les "Hermanos PALAU" au Club Atlétic, au Sporting Club, au Club Atletic de Marianao, au Cerro Atlétic Club.... "Los Hermanos PALAU" animent les bailables de nombreuses fêtes et les thés dansants, notamment au Casino Español. Le jazz band anime aussi le Festival del Hielo et la grande fête sociale de La Polar aux côtés de nombreuses grandes formations musicales.

Le Casino Español et ses thés, le Yacht Club avec ses soirées dansantes et également les bailables des clubs de football sont principalement les lieux occupés par l'orchestre en 1929 sans que soient négligées les Fêtes de Carnaval au Casino Nacional, une grande animation au Miramar Yacht Club, d'autres fêtes à La Vibora ou pour la Juventud Asturiana, l'inauguration du Stade de La Polar.

La formation est également présente pour la saison au très select balneario de la plage de Marianao.

 

1930 débute au Sans Souci pour un Gala de Bienfaisance mais aussitôt la formation retourne pour la saison au Balneario pour l'inauguration du restaurant. Au cours du premier trimestre elle assure aussi l'animation de nombreuses fêtes privées y compris à Güira de Melena pour le baptème d'une ... ambulance, une fête de quinceañera, le baile de la Juventud Asturiana.. et commencent ensuite l'animation des Thés du Yacht Club -où tandis qu'un orchestre se charge spécialement des tangos les "HERMANOS PALAU" jouent les fox-trots et les danzones- et ceux du Casino Español où le répertoire comprend aussi des valses. L'orchestre est sollicité pour faire danser les invités du Président de la République dans sa résidence de Santiago de la Vega en avril. La formation est aussi présente au Biltmore Yacht Club et assure le baile de l'inauguration du Club Deportivo de Comunicaciones, un festival à La Polar, le bal célébrant l'anniversaire du roi Alfonso XIII d'Espagne, l'inauguration d'un nouveau Balneario sur la plage de Marianao. La présence des hermanos est régulière dans les différents clubs, La Playa, La Union, pour la fête de la Reina de la Simpatia à Güira de Melena, une autre fête au Stadium de La Tropical, celle de la Juventud Asturiana et quelques verbenas au Centro Castellano et au Gran Teatro Nacional. "Los HERMANOS PALAU" terminent la soirée de la Saint Sylvestre avec l'Association des Dependientes et au Casino de la Playa.
Au long de l'année 1930 l'orchestre s'est fait entendre sur un nombre important de stations radiophoniques CMQ, CMBZ, CMCQ et en direct depuis le Balneario sur CMC.


Au mois de mars 1931 le Circulo Militar invite les "HERMANOS PALAU" à animer un thé dansant puis la formation fait danser les socios du Centro Asturiano et ceux du Club San Carlos pour le Baile de las Flores. En mai c'est au tour des membres de la Sociedad la Tertulia. Un autre Baile de las Flores au Centro Asturiano bénéficie de la présence du jazz band qui est encore à Guanajay pour la Verbena du Centro Progresista. Le cinéma Riviera le programme également en juin.
Les Tipo jazz bands du début de la décennie prennent de l'ampleur et augmentent le nombre de leurs instrumentistes. Felix GUERRERO, à peine âgé de quinze ans, entre dans la formation. Il est guitariste mais n'hésite pas à prendre les maracas. Le trompettiste Luis ESCALANTE et le saxophoniste VIANA sont engagés à leur tour.
Lorenzo disparaît tragiquement dans un accident et c'est « Ticán » qui le remplace. « Los HERMANOS PALAU » occupent alors la scène du cabaret Sans Souci.



Hollywood 1931. De gauche à droite :
Ernesto Lecuona, Louis López, Rafael Palau, Alberto Bolet, Buster Keaton et une actrice,
Pinelli, Genaro, Raimundo, Lorenzo, Felipe Palau, Felix Guerrero,
Alfredo "Boco Chula" Hernández et Fernando Díaz

"Los HERMANOS PALAU" se rapprochent du compositeur et pianiste Ernesto LECUONA lors d'un hommage à celui-ci au Teatro Payret. C'est LECUONA en personne qui dirige la formation qui va l'accompagner à Holywood. Le programme comporte des compositions de LECUONA et plusieurs solistes sont invités et parmi eux s'illustre Edmundo PALAU au saxophone. La chanteuse Carmen BURGUETE est également invitée comme le violoniste Alberto BOLET.
En octobre l'orchestre accompagne LECUONA a Hollywood et offre plusieurs prestations en marge du travail sur le tournage du film Cuba Love Song avec Buster Keaton et pour lequel il interprète des compositions de Ernesto -"La Negra Lucumi"...- et d'autres figures de la musique cubaine tel « El Manisero ».

En décembre l'orchestre anime le baile de l'Atletico de Marianao, une fête à l'hôtel Almendares où il assure le début de la saison hivernale et le baile de fin d'année.


Le début de l'année 1932 est marqué par une forte présence des PALAU à l'hôtel Almendares pour des bailes et des thés dansants ainsi que pour Carnaval. L'orchestre anime aussi une fête du Club Pinareño.
Puis le public de la bonne société peut écouter l'orchestre au Casino Español, au Vedado Tennis Club... mais aussi pour le fêtes patronales de Artemisa, celle du Liceo de Arroyo Arenas..
Au mois de mai les "HERMANOS PALAU" sont au cinéma Campoamor lors des projections de la comédie musicale El Manisero. Pour l'une des sessions c'est Ernesto LECUONA qui dirige la formation.
Pour la saison l'orchestre retrouve aussi le Balneario pour les Five O'Clock Tea et le Casino de la Playa et sa Noche de Moda.

 

 

 


Dans la seconde moitié de l'année "Los HERMANOS PALAU" vont s'installer presque à demeure à l'hôtel Plaza où il vont animer principalement sur le Roof de l'établissement les bailes mais aussi les Jueves de Moda ou les Sabados de Moda.

Cette présence ne les empêche nullement d'être à Cojimar au Yacht Club, au cinéma Encanto pour un défilé de mode, à la fête du Centro Vasco, à des fêtes privées...

En novembre ils accompagent, pour leurs débuts sur la station radiophonique C.M.A.F. les "TROVADORES de IPANA"



Le Jazz Band des frères Palau à l'Hôtel Plaza en 1932.
Rafael tient la contrebasse et Luciano est à ses côtés.
Photographie Collection Luis Palau.


La formation en décembre retrouve le Plaza pour y assurer l'inauguration d'un Roof flambant neuf.
Et c'est sur ce nouveau Roof que les dîners des deux réveillons vont se dérouler au son de la musique des "HERMANOS PALAU".

L'hôtel Plaza va rester dans les trois premiers mois de 1933 une place forte de l'orchestre. Pendant cette période on peut aussi entendre les frères PALAU pour diverses fêtes, celle du Rotary début janvier, la Fête de la Mer au Casino Nacional, pour une fête de charité au théâtre de Marianao, pour l'inauguration d'une clinique, la Verbena des Canarios et celle des Dependientes...

A partir du mois de mai on retrouve la formation à de nombreuses reprises au Yacht Club de Miramar, notamment partageant la scène avec les soneros du "SEPTETO CANEY" mais "Los HERMANOS PALAU" vont s'installer au célèbre Sans Souci pour les bailes, Noches de Moda... et de multiples fêtes notamment celle que le cabaret offre en l'honneur de tous les artistes qui vont participer à l'Exposition Internationale de Chicago, ou encore la Noche Argentina... La mode du Tango pousse les frères à organiser un conjunto spécialisé dans l'interprétation de ce genre. C'est alors Genaro qui joue du bandonéon.
La présence au Sans Souci se poursuit toute l'année 1933.
L'orchestre est aussi présent pour des thés dansants au Circulo Militar y Naval, à la fête de la Union de Vendedores à La Polar, à celle de la Société Valle de Lemus à La Tropical, ou encore sur la Plateforme de la Feria des Magasins Precios Fijos.

La renommé du tipo jazz band est grande à La Havane. La formation joue aussi dans les académies, divers hôtels notamment en fin d'année 1934 comme au Presidente pour un grand baile ou encore au Sevilla Biltmore pour le Thanks Giving Day... des cabarets comme La Concha …. mais cette année la présence au cabaret Sans Souci perdure. On les remarque pour des bailes, Garden Party et en septembre le cabaret leur offre un hommage pour être le doyen des Tipo Jazz Band de Cuba.
Comme chaque année l'orchestre est présent lors de multiples activités, la fête de la lutte contre le cancer, l'école des aveugles, la veillée littéraire du Club des Cantineros, la soirée de la Société Marianao. La célèbre plateforme des Precios Fijos les accueille en avril pour interpréter des thèmes du film Escandalos Romanos étrenné parallèlement au Teatro Nacional.
Les Hermanos se présentent aussi au Teatro Marti. Au cinéma lors de la projection du film El Manisero ils ont, avec le pianiste Ernesto LECUONA, la charge d'interpréter la partie musicale de la comédie.

 

Germán Pinelli, la voix des Palau au Cabaret Sans Souci. 1934.
Photographie Collection Luis Palau.

De nouveau en 1935 le Sans Souci reste le cabaret de prédilection des « HERMANOS PALAU » pour des bailes, thés, Jueves o Sabados de Moda, festivals, fêtes et hommages divers, notamment l'hommage que l'orchestre donne à son chanteur du moment Pedro DUARTE qui part pour la Californie. Pour animer certaines nuits au restaurant du cabaret, la Coronela, les PALAU sont généralement accompagnés d'un excellent septeto, le "CAUTO", le "CANEY" ou le "SIBONEY".
On retrouve l'orchestre à plusieurs reprises également au Miramar Yacht Club, notamment en mai où il partage la scène avec les septetos "TERRY" et " GLORIA MATANCERA".

Au milieu de l'année la formation investit à plusieurs reprises le Glee Garden de Marianao où se déroulent de grandes fêtes. En compagnie du "SEPTETO NACIONAL" elle est encore à Marianao en juillet puis en octobre, cette fois pour les fêtes de la Sociedad Marianao Social. Les thés dansants du Casino Español se déroulent en novembre et décembre au son du Tipo Jazz Band qui joue aussi au ciné Moderno pour le show Mosaicos Internacionales et ne refusent jamais sa participation au événements dolidaires comme la Lutte contre le cancer en février au Sans Souci, l'animation d'un mariage...

La formation est également sollicitée en fin d'année par la radio pour le programme La Hora Crusellas, diffusé conjointement par C.O.C.O, C.M.B.Z., C.M.B.D et C.M.Q.

1936. Après une prestation, sans doute la dernière, au Glee Garden à Marianao et une autre au Habana Yacht Club "Los HERMANOS PALAU" s'installent une nouvelle fois au Casino Español. Ils commencent par y animer les bals costumés de Carnaval dès février en compagnie du "SEPTETO MATANCERO" puis on les retrouve au fil des semaines pour les thés dansants du Casino, le Baile infantil de mars. Parallèlement l'orchestre joue plusieurs fois au Centro Gallego pour les socios du Centro, puis pour la Verbena Los Mamarrachos, qui clôt le Carnaval, où ils cotoient parmi d'autres les prestigieuses formations de Belisario LÓPEZ, Antonio María ROMEU, la "SONORA MATANCERA"... Pour une autre fête de Carnaval ce sont les socios du Club des Ferreteros qu'ils font danser. A Matanzas le Tipo Jazz Band assure le succès du baile donné par le Tennis Club et à Placetas celui donné aux jeunes filles du club de Basket, championnes de Cuba juniors. Encore chesz les sportifs ils assurent la Verbena du Club Deportivo Hispano de nouveau avec groupes nencionnés pour le Centro Gallego. On l'entend aussi au ciné Rivoli.
En août l'orchestre est de nouveau l'invité du Club des Ferreteros pour son Festival et celui du Club San Carlos.

"Los HERMANOS PALAU" font aussi la joie des auditeurs des émissions de radio et on peut les écouter en vivo.



......... ........

L'année suivante les frères PALAU passent l'année au Sans Souci, cabaret-restaurant d'où est diffusé en direct plusieurs des concerts qu'ils donnent le plus fréquement en compagnie du "SEPTETO CAUTO", chargé de faire danser le Son et quand ce dernier n'est pas libre c'est le "SEPTETO CANEY" qui est présent. Les deux formations sont aussi entourées d'un grand show. C'est aussi l'orchestre qui assure le succès du Réveillon de Nochebuena.
Par ailleurs la formation se présente aussi dans de nombreux autres lieux et notamment le Casino Español pour un hommage, pour les thés dansants du dimanche et des bailes.
L'un des musiciens de la formation, Pedro Manuel ARIAS LLORENS, vraisemblablement trompettiste ou saxophoniste, est victime d'un sequestre en sortant d'un concert.
En mai pour l'inauguration de la nouvelle route entre la capitale et Varadero "Los HERMANOS PALAU" donnent deux concerts; l'un à La Perla del Norte et le second à Varadero. Ils animent aussi les deux Verbenas du Deportivo Asturias et du Club Deportivo Hispano ainsi que le Festival des Ferreteros.
Jusqu'en fin d'année on peut aussi les entendre sur les ondes dans le cadre du programme El Encanto diffusé sur C.O.C.O. et sur C.M.C.K.



L'orchestre des Hermanos Palau au Sans Souci en 1937. Photographie Collection Luis Palau.

Toute l'année 1938 le Jazz Band est en permanence au Sans Souci avec le "CAUTO" pour les bailes, dîners, fêtes privées... Régulièrement dans la second moitié de l'année les PALAU présentent aussi leur "CONJUNTO de TANGO". C'est au Sans Souci qu'ils fêtent la Saint Sylvestre.


Felix Guerrero en 1938.

 

Une nouvelle fois en 1939 on retrouve les « HERMANOS PALAU » au Sans Souci où ils se présentent chaque semaine pour les bailes, spectacles et fêtes diverses. Ils sont toujours accompagnés du "CAUTO" qui toutefois est remplacé à partir de novembre par un nouveau septeto "BIENVENIDO y su CONJUNTO" avec qui ils animent également la Saint Sylvestre.

Mais cette année est aussi celle de la sortie de deux grands films pour lequel ils ont interprété l'année précédente la musique composée par Gilberto VALDÉS, Mi tía de América et Estampas habaneras où figurent quequ'uns des grands acteurs cubains et notamment Alberto Garrido, Blanca Amaro...


Page du "Directorio Musical" de 1939 comportant la publicité pour l'Orchestre Hermanos Palau.

Le trompettiste Julio CUEVA à son retour d'Europe entre à son tour dans l'orchestre. Il en profite pour participer aux enregistrements de la fin de la décennie tout comme Orlando "Cascarita " GUERRA . Rafael de los REYES entre aussi comme tromboniste de l'orchestre.

Hermanos Palau . "Ta Bueno Ya". Voix O. Guerra... >>> ...


Ce dernier laisse sa voix sur " La Araña y la Mosca " , "Aprietame mas ", " T'a bueno ya ", une composition du saxophoniste Pedro GUIDA -lui aussi au sein de la formation- et offre l'une des plus anciennes versions du "Guarapampiro" de "Chano" POZO.


Après l'animation d'un mariage au Sans Souci "Los HERMANOS PALAU" passent au Jockey Club où il vont rester tout au long de l'année avec cette fois à leurs côtés la "ORQUESTA NACIONAL de BOFFILL". Les PALAU animent aussi de nombreuses fêtes particulières.
Ils se déplacent d'abord à Güines pour un bal costumé lors des Carnaval puis à Cárdenas pour un baile au Casino Español de El Perico puis à La Havane ils sont à la Verbena du Club San Carlos avec la "SONORA MATANCERA" et Paulina ÁLVAREZ.
Ceux qui ne peuvent asister à ces fêtes assez fermée peuvent encore les écouter à la radio dans les programmes de C.M.X ou C.O.C.X. ou encore dans les programmes de El Encanto.

Au début des années quarante « Los HERMANOS PALAU » se produisent toujours sur diverses stations de radio dont Radio Suaritos, la RHC Cadena Azul.

Cette décennie marque l'entrée dans l'orchestre d'une nouvelle génération des PALAU. Rafael "Tata ", saxophoniste intègre le Tipo Jazz Band puis Luis en 1942. Tous deux sont les fils de Rafael. Luis PALAU n'a qu'une douzaine d'années mais il est déjà batteur, formé par Walfredo de los REYES, et bongosero formé par Marcelo "El Blanco" et Alberto ABREU. Il écoute et regarde à la station RHC "Chano" POZO qui en 1942 lui offre un quinto. Jorge, tumbadora est le fils de Francisco ; Enrique, saxophone et Toni, trompette, sont les fils de Luciano .


Sur Radio Cadena Azul en 1940 avec Julio Cueva, à droite, "Cascarita" et Rafael de los Reyes, trombone...
Photographie Collection Luis Palau.

Les plus grands hôtels et cabarets continuent d'accueillir «Los HERMANOS PALAU », le Plaza, le Sans Souci, le Summer Casino où le groupe joue en 1944, le Casino Deportivo en 1947, le Ministère de l'Education en 1948....


Orquesta Hermanos Palau. Casino Deportivo. 1947: 1. Rafael, père; 2. Genaro;
3. Raimundo; 4. Rafael "Tata"; 5. Luis; 6. Pedro Guida; 8. Dulce María Fresneda;
10. Evelio Martínez; 12. Toni.
Photographie Collection Luis Palau.


Cette période est faste également pour les enregistrements puisque sans interruption de 1941 à 1949 "Los HERMANOS PALAU" vont chaque année entrer en studio, le plus souvent avec comme invité une chanteuse ou un chanteur. Au fil du temps ce sont les voix de Rita MONTANER, Radeúna LIMA, Myrta SILVA, Dulce María FRESNEDO, Rubén GONZÁLEZ, Manolo MANRIQUE, Manuel LICEA ... etc qui seront accompagnées par l'orchestre.
Roberto FAZ vient chanter dans la formation en 1946. Il fait partie des nombreux chanteurs qui après "Cascarita" passent au sein de l'orchestre comme "El Indio" ou comme Marcos PERDOMO qui compose pour le groupe « El Bobo de la yuca » .
La formation tourne dans l'île, notamment à Camagüey et s'envole en 1946 vers le continent où elle joue au Venezuela avec Dulce Maria FRESNEDO comme chanteuse, au Mexique avec PINELLI comme chanteur, à Curaçao, en Argentine coïncidant avec "ANACAONA"...

 

Tournée au Venezuela , février 1946. Documents El Heraldo.


Au début des années cinquante c'est au cabaret Bambú que le jazz band s'installe tout en continuant dans ses lieux de prédilection comme le Sans Souci.


Eddy Martínez, Manuel Duchesne, trompettes.; Luis, batterie; Rolando Laserie, voix; Rafael, père, contrebasse et Mario Santana, piano; Enrique, Pedro Guida, Raimundo, saxophones.
Cabaret Sans Souci 1950.

Photographie Collection Luis Palau.


La formation rencontre certaines difficultés car les fondateurs sont vieillisants et malades. Le diabète les décime un à un. D'autres musiciens viennent compléter l'orchestre et c'est ainsi que sont recrutés Rolando LASERIE, voix; Miguel SÁNCHEZ, Leonardo TIMOR Jr. et MEDINA trompettes puis Manuel DUCHESNE; Mario SANTANA, piano.
Après une tournée en Haïti au début des années cinquante les frères se dispersent dans d'autres formations signifiant la fin de l'orchestre familial. Luis prend son indépendance en 1952. "Tata" l'année suivante rejoint le chef d'orchestre venezuélien Larrain. Jorge en 1953 devient le conguero du "CONJUNTO Senén SUAREZ". Enrique, à la fin de la décennie est saxophoniste de l'orchestre de Walfredo de los REYES Jr. au cabaret Parisien.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* " Orquesta Hermanos Palau, La Ola Marina " L.H. 1939-1941, Tumbao TCD 035.

Des premiers Jazz bands aux grands ensembles des années quarante.
>>>>
Les Fabuleuses années cinquante.
>>>>
Cuba et le Jazz. Les pionniers.
>>>>

Carlos Faxas.
>>>>

.... Tous les groupes ....

O
<<<<
Patria, Cuarteto.
>>>>