Charanga de Antonio "Papaíto" TORROELLA

"Papaíto" TORROELLA est un pianiste qui joue d'oreille et qui dirige à la fin du XIX° siècle une típica avec laquelle il fait danser la haute société de La Havane. Dans les toutes dernières années du siècle, s'incrivant dans un mouvement général visant à réduire le nombre important de musiciens des típicas, "Papaíto" réduit sa formation à cinq ou six instrumentistes. Avec cette configuration apparaît donc l'une des premières charangas même si à ce moment ce type de formation n'est pas encore baptisé de ce nom et que d'une manière générale l'orchestre est plus connu comme "Sexteto TORROELLA".


La formation de Torroella en 1898.

"Papaíto" fréquente la típica de Gabriel CISNEROS dans laquelle joue du violon un membre de sa famille. La charanga ou le "Sexteto TORROELLA" continue de briller dans les salons, jouant des contradanzas, des danzones, des valses, des one step, two steps... Le succès est tel qu'en 1906 il enregistre sur des cylindres Edison plusieurs titres parmi lesquels "La peseta enferma", "Té japonés", "Saratoga" etc... huit au total. Si l'enregistrement compte vraisemblablement plus de cinq musiciens, cinq d'entre-eux sont les musiciens habituels du groupe: TORROELLA lui même au piano; David RENDÓN, premier violon; un second violoniste surnommé "Tata"; le flûtiste Faustino VALDÉS; le contrebassiste Evaristo ROMERO. Un joueur de güiro est égalemment présent. Bien que la formation poursuive sa trajectoire elle ne retourne plus jamais en studio.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
*

 
Danzón! Le Danzón.
>>>>

 
Orquesta Cervantes.
>>>>

.... Tous les groupes ....

<<<<
Típico Habanero, Conjunto.
 
 
Tres más Uno.
>>>>