BRITO, Alfredo ( México 1896-La Havane 1954) ;;;

Alfredo, de son vrai nom VALDÉS BRITO IBAÑEZ, né de père cubain et mère italienne, est doté d'une solide formation musicale qu'il acquiert auprès de Armando ROMEU Sr.. Il joue de la flûte et très jeune entre comme flûtiste dans la charanga de Antonio María ROMEU. De manière autodidacte il étudie ensuite le saxophone, la clarinette et le piano. Alfredo commence à s'intéresser au Jazz autour des années vingt lorsque les Jazz Bands américains viennent jouer dans les hôtels de La Havane.

Alfredo laisse une trace sur les ondes de la PWX en 1923 à la tête d'une formation personnelle.

Justo AZPIAZU l'engage en 1924 dans son "HAVANA CASINO", l'emmène dans une tournée à New York au début des années trente. Il y réalise un exceptionnel arrangement de la composition de Moises SIMÓNS, "El Manisero" que popularise l'orchestre avec la voix de Antonio MACHÍN.

Alfredo (deuxième à partir de la droite)
avec le Havana Casino.

Pendant quelques temps Alfredo joue et dirige l'orchestre de Jazz de Paul Whiteman.
De retour à Cuba, Alfredo BRITO organise son groupe la "ORQUESTA SIBONEY" qui inaugure le Teatro Warner de Radiocentro et s'installe au très select Country Club. Il rassemble autour de lui son frère Julio BRITO, saxophoniste et multi-instrumentiste, qui lui fournit un grand thème "El amor de mi bohío", le pianiste Paquito ISLA, le guitariste Antonio ARGUDÍN, le violoniste Manuel GODINEZ, la contrebasse de Luis FERNÁNDEZ. Une forte section métallique rend le jazz band très offensif : les deux trompettistes Armando LÓPEZ et René PATZI, les trois saxophonistes Armando ROMEU Jr, José FERNÁNDEZ et Mario ÁLVAREZ ainsi que le tromboniste de AZPIAZU, Ángel MERCADO. L'orchestre joue aussi en 1927 au Teatro Fausto, à l'Edén Concert... de la capitale.


La Orquesta Siboney de Alfredo Brito en 1932.


BRITO est engagé pour former l'orchestre d'un cabaret qui ouvre à ce moment, l'Edén Concert. La formation de BRITO, hors de ses tournées, reste fidèle au cabaret jusqu'en 1939. BRITO et sa formation parcourent aussi les cinémas, Edison, Rivoli, Tosca, Verdun avec dans ses rangs Miguel de GRANDY, popularisant le thème de Julio BRITO, "Trigueñita".

Il réalise une tournée hors de l'île qui mène son orchestre à Madrid où il enregistre en 1931 "Canto Siboney", "María la O". Il coïncide avec le "TRIO MATAMOROS", avec Ernesto LECUONA lequel, voyant le succès de la "ORQUESTA SIBONEY", décide de former un ensemble identique, les "LECUONA CUBAN BOYS" qui, à compter de ce moment entrent en compétition permanente avec les musiciens de BRITO, leur subtilisant en particulier un engagement à Paris.
A la fin de la même année, à La Havane, Alfredo dirige son orchestre pour des retransmissions internationales a destination de la BBC anglaise et la Weaf new yokaise à partir des ondes de la CMC.

 

L'orchestre de BRITO joue au Théâtre Martí en 1937. Il accompagne pour les shows de grandes figures vocales. Alfredo s'intègre au "Cuarteto CANEY" le temps d'une tournée au Vénézuela en 1938.
En 1939 Alfredo BRITO écrit "Tropicana" un thème qui donnera son nom au célèbre cabaret Tropicana de La Havane et qui sera joué en ouverture des spectacles ainsi que pour le baisser de rideau. A ce moment il devient le premier directeur de la "ORQUESTA del TROPICANA".

BRITO est l'un des tous premiers à avoir un rôle de chef d'orchestre sur une radio, la CMC. Pour la première fois dans la musique populaire un directeur tient la baguette et ne joue pas d'un instrument. C'est Alfredo qui dirige la formation lorsque le cabaret présente le show Congo Pantera dans lequel s'illustre "Chano" POZO. BRITO engage la plupart des musiciens de son orchestre et appelle également Luis et Pucho ESCALANTE, Carlos ANSA


Annuaire des musiciens 1939.


L'orchestre de Brito au Tropicana en 1939.

En 1941 l'orchestre fait partie d'une grande caravane musicale que le proprietaire de la station RHC Cadena Azul lance à travers tout le pays pour assurer sa promotion. En fin d'année c'est son orchestre qui assure le premier spectacle présenté au Teatro América, accompagnant le mexicain Pedro Vargas. L'année suivante BRITO offre la direction de la "ORQUESTA del TROPICANA" à Armando ROMEU Jr. qui avait laissé ses partenaires au retour de la tournée européenne.
Son orchestre accompagne en 1947 le chanteur Carlos ALAS del CASINO pour un enregistrement de quatre thèmes.

Alfredo BRITO est engagé comme compositeur, tout comme son frère, par la CMQ qui entre dans une nouvelle étape et cherche de l'audience. Puis Alfredo écrit ensuite la musique de plusieurs films et dans les années cinquante dirige les émissions musicales de la télévision cubaine.
Il décède en 1954.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
In * "Güiro, Bongó, Maracas. Cuban Dance Bands in New York", N.Y. 1931-38, plage 2, Harlequin HQCD 126.

 
Des premiers jazz bands aux grands ensembles des années quarante.
>>>>
 
Cuba et le Jazz. Le Jazz dans l'île.
>>>>

....Biographies....

<<<<
Bosch, Alexis.
 
 
Brito, Julio.
>>>>